Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Les seiyûs (doubleurs et doubleuses)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Japon en plus grand -> Arts et Traditions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MakkuraMashiro
Shôgakkô ichi nen sei (CP)

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2012
Messages: 15
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Mer 9 Oct - 22:44 (2013)    Sujet du message: Les seiyûs (doubleurs et doubleuses) Répondre en citant



Les seiyûs
        


Sommaire :


I- Introduction
II- Histoire et origines
III- Formation et carrière
IV- Le doublage d'animation
       IV.2- Méthode(s) de doublage
V- Le culte des seiyûs





 I- Introduction :


Un Seiyuu, littéralement « Acteurs de voix » est l’équivalent japonais de ce que l'on appelle ici un comédien de doublage ou doubleur. Il s’agit donc entre autre de la personne prêtant sa voix à un personnage d’anime ou de film.
Avant toute chose, je vous conseil de regarder ce petit reportage de moins de 3minutes qui mettra les bases : http://www.nouvo.ch/s-o32


En France, le doublage n'est pas aussi bien reconnu que ce qu'il l'est au Japon, et est rarement un objectif en soit, peu nombreuses sont les personnes faisant de ce métier leur activité principale, il serait même assez réducteur selon eux-mêmes de les enfermer dans cette discipline alors qu’ils font aussi, pour la plupart, du théâtre (la base du métier), du cinéma, de la télévision et parfois de la publicité.


Pour les Japonais, il en est tout autre. Le secteur du doublage est une activité artistique à part entière et est au contraire qualifié comme un tremplin vers la célébrité, être comédien de doublage est avant tout une vocation, tout comme l'envie d'être mangaka ou chanteur. L'activité du seiyû ne se limite pas à prêter sa voix à des personnages d' animes, ils font aussi par exemple des voix de jeux vidéo, des voix-off d'émissions, des vocalisations de spectacles de marionnettes... Il est également très courant, contrairement aux comédiens occidentaux, que les Japonais participent aux chansons d'un anime dans lequel ils doublent.

 
 II- Histoire et origines :


Tout commence avec l'avènement de la radio au Japon. L'année de sa création, en 1925, la NHK diffuse un feuilleton radiophonique auquel participent douze comédiens. La presse parle alors d'acteurs radio. C'est en 1941, après la création d'un programme de formation de comédiens de doublage, que le terme seiyû (littéralement : acteur de voix) devient généralement adopté. En 1960, c'est le boom du doublage dans le pays. Le comédien Nachi Nozawa travaille tout au long de sa carrière sur les adaptations vocales d'acteurs célèbres comme Alain Delon, Clint Eastwood ou encore le mythique C-3PO de la saga Star Wars. Il participe également par la suite à de nombreux projets d'animation en prêtant sa voix pour Astro Boy, et plus récemment Pokémon et certains jeux vidéo. Dans les années 70, le secteur devient encore plus populaire, notamment dans l'animation. La presse s'y intéresse de plus en plus et plusieurs magazines sont créés. Parmis ceux-ci, le « Seiyû Corner » pousse de nombreux fans à se lancer à leur tour dans l'aventure du doublage. La décennie suivante, les sections spécialisées des écoles voient affluer un grand nombre d'étudiants et spécialisent encore davantage leurs formations vers le doublage d'animation pure.
 

Megumi Hayashibara est l'îcone du doublage des années 80 au Japon.

Dans les années 90, le phénomène s'élargit et le doublage s'étend dans de nombreux domaines. De nouveaux magazines sont créés comme le « Voice Animage » (annexe du magazine Animage dont la publication débuta en 1978) et le « Seiyû Grand Prix ». C'est à cette époque que débutent des célébrités comme Megumi Hayashibara, comédienne de doublage et chanteuse d'un grand nombre d'animes des années 80 : Blue Seed, Bubblegum Crisis, City Hunter, DNA² ou encore Detective Conan ou Cowboy Beebop - la liste est évidemment non-exhaustive. Avec l'arrivée d'internet, les informations circulent bien plus facilement et les seiyû en profitent pour créer un nouveau lien avec leurs fans : le podcast.

(source : Wakanim)

 

Les Seiyûs masculins les
plus populaires en 2011

 III- Formation et carrière :


Les chemins qui mènent au métier de comédien de doublage sont multiples :

-Participer à des drama à la radio : comme par exemple Junpei Takiguchi qui a travaillé sur les voix dans Dragon Ball et dernièrement dans l'adaptation sur Nintendo DS du jeu Kingdom Hearts;

-Venir du secteur du théâtre : certains jeunes seiyû reçoivent déjà une formation alors qu'ils sont à l'université et sont engagés directement après l'obtention de leur diplôme comme Ryûsei Nakao (Saint Seiya, Touch, Bleach);

-La plus habituelle : suivre une formation de seiyû dans un établissement spécialisé (il en existe environ 130 au Japon), c'est le cas de Megumi Hayashibara.


Comme dit précédemment, il arrive souvent que le doublage ne soit pas la seule activité d’un seiyû. Bien que les offres de travail ne manquent pas réellement dans le doublage, certains s’exercent à d’autres activités du même genre : ils tentent de percer dans la chanson, ou de décrocher un rôle dans un film ou drama,
En fonction de leur notoriété, ils se produisent dans divers événements : concerts, shows télévisés, séances de dédicaces, participations à des jeux vidéo, voix-off d'émissions, vocalisations de spectacles de marionnettes, enregistrements divers (par exemple, les « drama-CD », sortes d'épisodes d'anime sans l'image).

 

Un magasine consacré aux seiyûs. Le groupe "Sphere"
(les seiyûs de K on!) en font la couverture.

 IV- Le doublage d'animation :


Ne l'oublions pas, le doublage d'animation est l’activité principale des seiyûs, et c'est en ce domaine que l'on voit le plein potentiel de ces artistes à part entière.

Il ne s’agit pas simplement de doubler, mais aussi de jouer, d’animer le personnage avec sa voix, afin de lui donner une âme et de les rendre vivants.

Parfois, certains doivent doubler plusieurs personnages dans un même anime (secondaires bien évidemment), mais cela reste une exception. Un personnage possède généralement son propre « comédien », ce qui lui confère une personnalité propre.

Faire passer et ressentir diverses émotions rien que par la voix n’est sans conteste pas chose aisée. Mais être doubleur est avant tout un jeu d’acteur.

Comme tout professionnel qui se respecte, les seiyûs s’investissent beaucoup dans leur travail. Pour que leur jeu paraisse convaincant, ils n’hésitent pas à s’intéresser et/ou à lire l’œuvre originale afin de bien cerner la personnalité de leur avatar. Se mettre dans la peau du personnage, ou du moins, tenter d’être dedans fait partie d’un des devoirs de ces artistes. Il s’agit d’un travail de recherche préliminaire, de réflexion qui prouve leur implication et leur professionnalisme.

Lorsqu’ils saisissent la personnalité du personnage, lors du doublage, ils n’hésitent pas à le faire vivre en utilisant la gestuelle, pour donner un sens plus authentique.




 IV.2- Méthode(s) de doublage :


Au Japon, la technique de doublage la plus utilisée est celle de la post-synchronisation, elle consiste à lire le texte inscrit sur un livret quand leur tour arrive, le tout en regardant l’épisode à doubler ce qui permet aux seiyûs de s'approprier plus facilement leur personnage. Il s’agit donc d’un doublage fait à la volée, qui se différencie du système de doublage français qui est celui de la « bande rythmo », où le texte défile sur un écran et où le doubleur n’a qu’à lire ce qui s'affiche. Si le lipsing n’est pas parfait dans un cas comme dans l'autre, (décalage entre les voix et les mouvements des lèvres des personnages), le résultat n’en est pas moins réussi, et peut de tout façon être recalé en post production. On assiste ainsi à un doublage expressif et naturel.

 

        
Ici, les seiyûs des héroïnes de l'anime K on !


Yui Horie, Tomokazu Seki et Ryoutarou Okiayu en train de
doubler le première épisode de Fruit Basket

        
 V- Le culte des seiyûs :


La réputation des seiyûs n'est désormais plus a faire, le doublage au Japon possède une large partie du commerce télévisuel. Cette large industrie de l'animation produit 60 % des séries animées dans le monde, dans le domaine des voix d'acteurs japonais.

Aujourd'hui on en est arrivé à un point où le succès d’un anime dépend non seulement de son scénario et de son animation, mais aussi de son doublage, ou plutôt de la personne choisie pour doubler tel ou tel personnage. Rien que leurs noms permettent plus ou moins d’assurer le succès d’une série, et inversement.

Ne nombreux seiyûs ont réussi a se faire connaître mondialement, et comptent de nombreux fan clubs a leur effigie dans divers pays, certains sont même devenues de véritables stars, c'est derniers n'ont même plus besoin de passer d’auditions tant ils sont sollicités.


Des votes regroupant plusieurs milliers de bulletins sont même organisés par différents compagnies Japonaises dans le but d’établir un classement de popularité des différents seiyûs.



Pour conclure en beauté, une vidéo d'un doublage de Ope piece.

    
 

Jun Fukuyama, élu Seiyû masculain le plus populaire en 2012

_________________
L'intolérance, n'est autre que l'ignorance; ne fuyez pas le Savoir.
日本が大好き。


Dernière édition par MakkuraMashiro le Mer 9 Oct - 23:18 (2013); édité 6 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Oct - 22:44 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ashilian94
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2012
Messages: 742
Localisation: là où on ne me voit pas

MessagePosté le: Mer 9 Oct - 22:49 (2013)    Sujet du message: Les seiyûs (doubleurs et doubleuses) Répondre en citant

châpeau ma chèvre, superbe fiche Okay Okay Okay
_________________
On ne regarde pas un coeur on ne le touche pas, on l'écoute chanter le bonheur qui le met en déroute.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
MakkuraMashiro
Shôgakkô ichi nen sei (CP)

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2012
Messages: 15
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Mer 9 Oct - 23:10 (2013)    Sujet du message: Les seiyûs (doubleurs et doubleuses) Répondre en citant

Ty, grande chancelière Ashi. Cool

_________________
L'intolérance, n'est autre que l'ignorance; ne fuyez pas le Savoir.
日本が大好き。


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Karasu
Shôgakkô ichi nen sei (CP)

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2013
Messages: 16
Localisation: Rennes

MessagePosté le: Jeu 10 Oct - 14:00 (2013)    Sujet du message: Les seiyûs (doubleurs et doubleuses) Répondre en citant

Super article, très complet, merci de l'avoir fait partager !

Revenir en haut
Skype
MakkuraMashiro
Shôgakkô ichi nen sei (CP)

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2012
Messages: 15
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Jeu 10 Oct - 14:12 (2013)    Sujet du message: Les seiyûs (doubleurs et doubleuses) Répondre en citant

Merci, you're welcome Wink
_________________
L'intolérance, n'est autre que l'ignorance; ne fuyez pas le Savoir.
日本が大好き。


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Jelven38
Shôgakkô ichi nen sei (CP)

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2013
Messages: 28
Localisation: Isère

MessagePosté le: Sam 19 Oct - 12:30 (2013)    Sujet du message: Les seiyûs (doubleurs et doubleuses) Répondre en citant

ah oui superbe article ! J'ai pas l'aire bête moi de ne pas l'avoir partager sur le blog ...
Je le mettrais dans le news de cette semaine, tu ne m'en veux pas ? ^^


Revenir en haut
ashilian94
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2012
Messages: 742
Localisation: là où on ne me voit pas

MessagePosté le: Dim 20 Oct - 09:32 (2013)    Sujet du message: Les seiyûs (doubleurs et doubleuses) Répondre en citant

t'inquiète pas bichon ^^ sur le nouveau blog je l'ai posté^^
_________________
On ne regarde pas un coeur on ne le touche pas, on l'écoute chanter le bonheur qui le met en déroute.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:18 (2016)    Sujet du message: Les seiyûs (doubleurs et doubleuses)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Japon en plus grand -> Arts et Traditions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom