Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Departure, are you ready ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> TV section -> Japanimation -> Films
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Melaly
Shôgakkô ichi nen sei (CP)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2014
Messages: 15
Localisation: Vannes

MessagePosté le: Ven 3 Oct - 19:16 (2014)    Sujet du message: Departure, are you ready ? Répondre en citant

Bonjour, 
Je voudrais vous faire partager mon avis sur un film que j'ai beaucoup aimé, un film japonais donc, tout en finesse et beauté, délicat etc. C'est un billet que j'avais mis sur mon blog, donc ce n'est pas écrit directement, mais mon avis reste le même, heureusement. J'espère que cela vous plaira et que cela vous donnera envie de le voir.


Je le recommande vivement car il m'a vraiment émue et marqué.





Departures réalisé par Yojiro Takita.  



 
 
 
 
Le film

 
 
 
 
Les japonais ont toujours eu à mon sens la particularité de nous surprendre, sur les thèmes qu’ils abordent parfois dans leur œuvre. Parfois ils frôlent l’incompréhensible pour nous, les européens, qui restons perplexes devant certaines scènes. Le film que j’évoque ici raconte l’histoire, ou plutôt montre une tranche de vie d’un jeune homme qui par hasard, trouve un travail hors du commun (et se fait embaucher malgré lui) : mettre en bière les gens. 
 
 
 
Alors comment peut-on faire un film sur la mise en bière des morts ? 
C’est bien parce que le Japon a des traditions bien différentes des nôtres. En fait, il faut peut-être un peu de connaissance sur ce pays pour comprendre la dimension de ce film. Même si on peut facilement deviner l’impact de certains gestes ou paroles. 
 
 
 
Donc pour le petit résumé, Daigo Kobayashi est un violoncelliste à Tokyo. Mais celui-ci se porte mal et n’attire plus personne. Ainsi, cet orchestre se dissout. Daigo se retrouve donc sans travail, avec son rêve brisé. Criblé de dettes pour rembourser son instrument qu’il vient d’acquérir, il se voit obliger d’abandonner sa passion, le violoncelle. Brisé, il préfère rentrer dans son village natal avec sa petite amie. Cherchant un nouveau travail, il tombe sur une petite annonce et va donc postuler. Et le voilà embaucher dans une entreprise peu commune : l’Agence NK, qui effectue les rites funéraires. 
 
 
 
 
 
 
 
Et alors ?

 
 
 
 
J’ai vraiment beaucoup aimé ce film. En effet, ce film est d’une sensibilité commune à certains films japonais. Même s’il traite d’un sujet grave, il garde une légèreté et une beauté intérieure qui ne tombe pas du tout dans le glauque. En fait, la cérémonie funéraire est montrée telle qu’elle est vraiment : une fête magnifique et solennelle de départ permettant au défunt de partir paré de toute beauté et serein. De plus, on voit à quel point le métier de Daigo est mal vu, avec par exemple sa petite amie qui ne l’accepte pas au début. En effet, tripoter les morts (pardonnez le terme, mais c’est bel et bien vu comme ça) est considéré comme impur au Japon et malsain. On voit que les proches de Daigo lui demande de quitter son métier, qui est mal vu ou pire, ils finissent par ne plus lui adresser la parole. En effet, la question d’honneur et de pureté reste au pays du soleil levant , très présente et importante aux yeux des nippons. 
 
 
 
Puis peu à peu, on voit que les choses changent autour de lui. Non pas que le métier attire soudainement, mais notre regard sur la mise en bière n’est plus aussi sombre et triste. On voit que les parents du défunt au contraire remercient énormément Daigo et son maître pour avoir redonné au mort toute sa splendeur. Petit à petit les personnes proches de Daigo comprennent l’importance du rite et donc de son rôle, aussi ingrat soit-il (du moins c’est ce qu’ils en pensent.). Entre rire et pleurs, le réalisateur a réussi à nous montrer toute la dimension de la mise en bière, et ce, tout en finesse, sans tomber dans le misérabilisme ou le ridicule. 
 
 
 
 
 Les autres thèmes
 
 
On y aborde aussi le thème de l’abandon des parents, notamment à cause du père qui a disparu quand Daigo était jeune. On le retrouve à la fin, pour la mise en bière du vieil homme et on assiste au déchirement de Daigo, à son choix difficile entre ne pas mettre en bière son père ou lui pardonner. C’est également face au mort, qu’on se rend compte de l’importance qu’il donne au métier qu’il exerce, pour son propre épanouissement. 
 
 
 
Par le moyen de la mort, le réalisateur a également réussi à montrer les conflits auxquels chaque famille a pu faire face avec la tristesse, la rancœur, le ressentiment, la jalousie, l’amour,  le silence. Toutes les pensées intimes sont mises à nues par la douleur de la perte de l’être aimé. Chacun grâce à la cérémonie en ressort soulagé et serein. C’est sûrement pour cela que Daigo aime tant ce métier. Il permet aux gens de voyager très loin et permet aux vivants de se retrouver, de pardonner. 
 
 
 
La musique est également un thème important abordé dans ce film, avec toujours le violoncelle qui reste le rêve du jeune homme. On le voit plus tard jouer dans un paysage magnifique. On se rend compte qu’enfin il peut jouer tel qu’il le veut, sans se soucier d’être un professionnel. On le voit se lâcher complètement et on se laisse envoûter par la musique qui fait palpiter notre cœur. 
 
 
 
 
  Ce film, je n’ai pas grand-chose à analyser, car il est tout en finesse et en sensibilité. On se laisse prendre facilement sans qu’on ait à trop réfléchir. On se laisser bercer par ce bout de vie d’un homme qui se redécouvre dans un lieu peu courant. 
 
 
 
 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 3 Oct - 19:16 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> TV section -> Japanimation -> Films Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom