Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Kimono et l'Art de le porter

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Japon en plus grand -> Arts et Traditions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ashilian94
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2012
Messages: 742
Localisation: là où on ne me voit pas

MessagePosté le: Dim 5 Avr - 18:01 (2015)    Sujet du message: Kimono et l'Art de le porter Répondre en citant

Kimono & l'Art de le porter 
 

 
 
 
 

 
 
Partie I Le kimono: 
 

 
 

 
 
Introduction: 
 

 
 
Le mot kimono vient des deux kanji Kiru et Mono qui signifie la chose que l'on porte sur soi. C'est le vêtement traditionnel japonais qui était porté au temps des samurai, même voir avant, jusqu'à la modernisation du Japon, ou là, on en portait de moins en moins.
On le confond souvent à tort avec le kimono d’entraînements des arts martiaux tel que le judo, le kung fu etc....


Avant que la mode occidentale soit introduite au Japon, le kimono désignait tout types de vêtements, bien que maintenant il ne désigne que le vêtement traditionnel.


Le kimono est en forme de T est se porte en général pour de grandes occasions.


Il descend du Kosode, qui est un vêtement que l'on utilisait comme sous vêtement. Il est composé de rectangles de tissus pliés et cousus mais jamais coupés. Il est droit, tombant aux chevilles ou aux pieds, suivant
la formalité de l'ensemble et la physionomie de la personne qui le porte.



La particularité du Kimono, consiste dans ses manches très longues. Elles peuvent toucher le sol, dans les kimono pour jeunes femmes on appel ça le Furisode. On le porte toujours en cache coeur, le côté gauche sur le côté droit. Pour l'époque samurai, il permettait de cacher une arme (tanto), mais pour le cas des morts, que l'on habille toujours dans un kimono blanc, il se porte côté droit sur côté gauche.


L'ensemble est tenu en place par une large ceinture nouée dans le dos, c'est le Obi. On voit beaucoup de motifs sur les kimono anciens (pin, bambou, tortue, libellule, dragon, etc...) les motifs symbolisaient les vertus de la personne qui le porte.


Les kimono neufs coûtent extrêmement cher, il peut aller à plusieurs milliers d'euros et le porter est très compliquer (surtout pour les femmes qui marchent avec).


Au Japon moderne, on n'utilise le kimono que pour les grandes occasions comme le mariage, les enterrements ou le passage à l'âge adulte des adolescents(c'est le passage des vingt ans autrement appelé Seijin Shiki), dont les jeunes femmes portent le furisode pour la fête. Mais celui-ci est souvent loué pour cette occasion.


Seule la grande bourgeoisie peut se permettre de porter un kimono au quotidien. Ce sont les seuls à pouvoir s'offrir des kimono qui correspondent aux phases de la vie (jeunesse, âge mur, etc...) et parfois même les saison.


Mais depuis quelques années, il y a un certain engouement pour les kimono d'occasion ou version simplifiée aussi appelé Yukata.




I- Un peu d'Histoire:


Le Kimono s'appel aussi Gofuku (littéralement appelé "vêtement des Wus"). Les tout premiers kimono ont largement été influencés par les vêtements traditionnels des Hans plus connu sous le nom de Hanfu (kanfuku).


C'est l'établissement d'ambassades de Chine qui a favorisé l'adoption du kimono au Japon ainsi que beaucoup de traditions chinoise depuis le début du Ve siècle.


C'est pendant la période Muromachi (1392-1573) que le Kosode passa de sous-vêtement (pièce unique, le kosode était un seul et même tissus taillé pour en faire un seul vêtement) à un vêtement du quotidien, sans le pantalon (hakama, qu'on mettait par dessus).


Ce fut ensuite à la période Edo (1603-1867) que les manches devinrent plus longues, spécialement pour les kimono féminins. Le Obi, suivant
la mode, changea de style et devint plus répandu. Depuis cette époque, la forme du kimono, tant pour les femmes que pour les hommes, ne changea pas de forme.



Ceux que l'on réalise dans des matériaux très précieux et coûteux, devinrent des "Oeuvres d'art".


Le kimono, fut changé par la tenue occidental, ce dernier devint le costume du quotidien.


Ce fut suite à un édit de l'empereur Meiji, que les officier des forces de l'ordre, du corps professoral et les agents de transports publics, durent adopter eux aussi la tenue occidentale. Elle fut ensuite adoptée par l'armée et les écoles.


Malheureusement, après le tremblement de terre de Kantô en 23, les vol à la tire, visaient surtout les personnes portant des kimono.L'association des fabricants de kimono pour femmes et enfants, choisi d'adopter la fabrication de vêtements occidentaux.
C'est entre les années 20 et 30 que l'habit d'écolier marin remplaça le Hakama dans les écoles.


On pense que le catalyseur du déclin du port du kimono est dû à l'incendie de l'entrepôt de Nihonbashi à Shirokiya en 1923, mais c'est probablement qu'un mythe urbain, inventé pour justifier l'abandon du port quotidien du kimono et l'adoption définitive du costume occidentale au Japon.


En 1940, le Kokumin-fu (uniforme national) fut imposé aux hommes. C'est un vêtement occidental obligatoire.
Aujourd'hui, les Japonais portent couramment des vêtements occidentaux, bien que la tradition du kimono reste ancrée dans la culture, déclinée dans sa version simplifiée très usitée, le yukata.




II- Les différents Kimono chez la femme:


Le choix du kimono est très important: Le vêtement a un sens symbolique et la façon de le porter comporte des messages sociaux qui sont très précis. Tout d'abord, le choix du kimono chez la femme est fit suivant son statut marital, son âge, et la formalité de l'évènement pour lequel elle le porte.


Voici quelques kimono suivant l'ordre descendant de formalité pour le port du kimono:


=> Kurotomesode: c'est un kimono noir avec des motifs qui ne se trouvent que sous la taille. Il est le kimono le plus formel des femmes mariées. Il est porté par les mères des mariés aux mariages.Il possède 5 kamon, ce sont des blasons de familles. Il y en a un sur le dos de chaque manche, au milieu du dos et un sur le devant de chaque épaule.



 

 
=> Furisode: son nom se traduit littéralement par "manches flottantes", car ses manches mesurent (environ) 100 à 110 centimètres de long.C'est le kimono le plus formel pour les femmes célibataires (non mariées). Les motifs courvrent de haut en bas le vêtement; c'est le kimono qui est porter lors du passage des vingt ans des jeunes femmes, ainsi qu'aux mariages. Ce sont les jeunes femmes de la famille des mariés qui le portent.



 

 
=> Tomesode (ou Irotomesode): Il ressemble au Kurotomesode, mais il possède une couleur non noir. Comme ce dernier, il n'y a qu'en dessous de la taille que l'on trouve les motifs. Il est légèrement moins formel que le Kuromotesode. Il est porté par les femmes mariées de la familles des mariés, il possède entre trois et cinq Kamon.



 

 
=> Hômongi: Il se traduit littéralement par "habille de visite". Il est caractérisé par des motifs continus sur les épaules et les manches, ainsi qu'en dessous de la taille. Il est un peu plus formel que son cousin le Tsukesage, il peut être porté par les femmes célibataires et mariées. Ce sont souvent les amies de la mariée qui le porteront. On peu aussi le voir porter lors des sorties formelles telles que les galas ou soirées etc..



 

 
=> Tukesage: Il a des motifs moins continus et moins modestes que le Hômongi et peut lui aussi être porté par les femmes mariée et célibataires.



 

 
=> Iromuji: C'est un kimono d'une seule couleur. Il peut être porté par les femmes mariées et célibataires. Il est porté, surtout pour le Chanoyu (cérémonie du thé). La soie peut être un jacquard (rinzu), mais il n'a aucun motif colorié.



 

 
=> Komon: son nom veut dire "petit motif", car ce dernier n'en possède qu'un qui est répété. Ce kimono est assez informel, car on peut le porter en ville, ou alors pour le rendre plus formel, on y ajoutera un joli Obi pour relevé le tout, pour faire une sortie au restaurant par exemple. Les femmes mariées et célibataires peuvent le porter.



 

 
=>Edo Komon: ce kimono est caractérisé par des petits points qui forment des motifs.La technique de ces points, prennent leur origine chez les samurai pendant la période Edo. Ce kimono est aussi formel qu'un Iromuji. Il existe un Edo kamon avec 3 kanon, mais le plus courant étant avec un seul. Pareillement que le Tsukesage ou le Homongi, le Edo Komon peut être porté dans les évènements  tel que les gala ou soirées mondaines.






 
 
=> Yukata: C'est le vêtement me moins formel qui soit. Il est sans doublure, habituellement fait en coton on peut aussi en voir en lin ou en chanvre. Ils sont portés en été pendant les festivaux. Tout le monde peut porter un Yukata, aussi bien les femmes que les hommes ainsi que les enfants. Aux Osen (bains publics) aussi on peut les porter, ils sont fournis par l'établissement. On parle dans ce cas de Yukatabira.



 

 
C'est tout un art de savoir endosser ce vêtement traditionnel. C'est aussi une partie de l'apprentissage des jeunes femmes, même si maintenant, la mode se veut à l'occidentale, il y a peu d'occasion pour les mettre. Il y a pleins d'établissements qui y enseigne cette façon de s'habiller, et ceux-ci sont en plein essor tant cette mode d'habillage revient sur le devant de la scène de la mode. À la fin de chaque session, l'école organise une fête en l'honneur des lauréates. Celles-ci reçoivent alors un diplôme dûment avalisé par les autorités.




III- Kimono pour les hommes:



 

 
On sait que pour les kimono féminins, il faut une multitude d'accessoires, sauf que pour les hommes le kimono est un peu plus soft. Il se compose de 5 accessoires, en dehors des chaussettes (tabi) et des sandales (zori).


De nos jours, la seule différence notable entre les deux kimono, sont les motifs qui y sont représentés, ainsi que la couleur. Le kimono masculin est plus sombre et le plus souvent il n'y a qu'une seule couleur : noir, indigo, vert foncé et marron pour certains. Les motifs, si le kimono en possède, son plus subtils et on les trouvent le plus souvent sur les kimono informels.
Les motifs, eux, peuvent être de couleur plus vive par exemple: violet, vert et bleu plus clairs. Il arrive que les lutteurs de sumotori, portent des couleurs comme du rose fuschia. Dans sa forme, le kimono pour homme se différencie par l'attache des manches. Elles sont presque totalement reliées au reste du kimono et fermées. Alors que celles des femmes sont largement plus ouvertes et très détachées.


Le kimono le plus formel pour les hommes est en soie noire, avec 5 kamon (un dans le dos, un au dos de chaque manche et un sur chaque côté de la poitrine). Le nombre de kamon, fait que le kimono est un peu moins formel.
L'homme peut rendre n'importe quel kimono formel rien qu'à l'ajout d'un hakama ou d'un haori , qui est une veste courte.



 

 
IV- Vêtements et accessoires:


=> Zôri: sont des sandales couvertes soit de tissus, soit de cuir ou lors de paille tissée. Elles peuvent être très élaborées ou alors très simples. Tout le monde peut les porter.



 

 
=> Geta: ce sont des sandales de bois que l'on porte en été. On les met surtout avec de Yukata. Les Geisha porte un style de geta assez différent et plus formel.



 
 

 
=> Tabi: ce sont des chaussettes qui montent aux chevilles et qui ont le gros orteil séparé du reste. On les porte avec des sandales traditionnelles.



 

 
=> Waraji: les moines portent ce genre de sandales. Elles sont en paille tissée.



 

 
=> Hakama: C'est un vêtement qui recouvre le bas du corps Il est essentiellement porté par les hommes Les femmes l'utilisaient pour certaines occasions, comme les voyages à cheval ou cérémonies Il peut avoir deux formes: le pantalon (possédant une séparation entre les jambes) ou une jupe On le porte par dessus les kimono. A l'époque des samurai, les hommes et les femmes portait le hakama en pantalon, alors que le type jupe était porté par les moines surtout, et les personnes âgées.
Maintenant on utilise le Hakama pour certains types d'art martiaux. On distingues plusieurs plis sur le Hakama, il a une partie renforcée au milieu du dos, on appel ça un Koshîta. Il a également des lanières appelées aussi Himo. Selon le motif et la couleur, la formalité se différencie et elle n'est pas la même pour les hommes que pour les femmes.



 

 
=> Haori: C'est une veste qui tombe sur les hanches ou jusqu'aux genoux, il ajoute un peu de formalité à la tenue portée en-dessous. Les femmes en tenue formelle, ne portent pas le Haori. A l'origine, il était seulement porté par les hommes, jusqu'à la période Meiji. A partir de ce moment là, il fut porté par les femmes. Leur Haori est plus long que celui des hommes.



 

 
=> Haori himo: C'est une corde qui ferme les haori. Pour les plus formels, la corde est blanche.



 

 
=> Obi: C'est une ceinture très large et très longue, faites en tissus qui ferment le kimono. Celui des hommes a une largeur de 8cm alors que celui des femmes fait entre 12 et 3 cm de largeur, la moyenne du Obi étant 15 cm de largeur. On choisi les obi, de la même façon que l'on choisi les kimono, en fonction de la formalité et de l'occasion.



 

 
Partie 2: L'Art de porter le Kimono "Kitsuke":



 

 
L'art de porter le Kimono est ancré dans l'apprentissage des jeunes femmes.
Le kimono est le vêtement traditionnel qui a traversé les âges mais dont on en a vu le déclin à la modernisation du Japon avec l'arrivée de la tenue occidentale.


Dans l'exposé sur le Kimono (ci-dessus) nous avons vu différents kimono et accessoires, mais nous allons voir également que l'art de porter un kimono ne s'associe pas que en fonction de la formalité de l'occasion, mais également en fonction des saisons, couleurs, vertus de la femme (et/ou de l'homme) qui le porte.


Les japonais sont très sensibles à la nature, aux saisons, aux animaux qui les entourent. C'est avec cette sensibilité de la faune et la flore  que les japonais créés des kimono.
Un animal précis peut représenter une vertu bien précise. Une plante peut représenter un sentiment ou un caractère qui décrit son porteur ou sa porteuse. Mais ils associent également les kimono aux saisons, ainsi que la fabrication du vêtement pour s'accorder au temps.


Voici quelques exemples:


=> Printemps: on y verra des fleurs pour l'éclosion comme, des orchidées, des iris, des cerisiers, des pissenlits ou des hortensia, etc...


=> Eté: on accordera les motifs avec des plantes d'été gracieuses et qui sont resistantes comme des lotus, des lis ou encore des fougères et nénuphars, etc...


=> Automne: Les fleurs se feront rares, mais on y trouvera des fruits, des herbes ou même des feuilles comme des marrons, du raison, des feuilles ou des œillets et des feuilles d'érable, etc...


=> Hiver: Pour cette saison on utilisera des motifs de couleurs plutôt vives comme ceux de la tulipe ou des camélia, ainsi que le rouge des baies, etc...




On y trouve également des motifs dont le symbole est très précis et s'accorde avec le caractère et la posture de la personne qui le porte.


Voici des exemples de motifs de kimono avec leurs symboliques:


La grue : Sans doute le motif animal le plus représenté sur les kimonos. Elle est connu pour vivre des milliers d'années et pour habiter le pays des immortels, c'est un symbole de longévité et de bonne fortune.


Carpe Koï : Symbolise la bonne fortune, la force et la fidélité.


Papillon : Représente le bonheur et la vie.


La fleur de cerisier (sakura) :Représente la loyauté, l’innocence et la pureté. Associé au Printemps.


Chrysanthème (kiku) : C'est le symbole de la famille impérial, il représente la longévité. Associé à l'Automne.


Pivoine (Botan) : Représente la santé et la noblesse. Connue pour être "la Reine des fleurs", c'est un motif associé au Printemps.


Pins (Shô) : Le symbole le plus populaire de la vie éternelle. Associé à l'Hiver.


Bambou (Chiku) : 


Fleur de prunier (Bai) : Représente la douceur de la vie.




 

 

 
 

 
 
deux vidéos pour vous montrer comment mettre un yukata: 
 

 
 
 

 

 
 
 

 
 
 
 
 
(source: furansu no kistuke: http://furansu-no-kitsuke.blogspot.fr/p/le-kimono.html)
 
 

_________________
On ne regarde pas un coeur on ne le touche pas, on l'écoute chanter le bonheur qui le met en déroute.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Avr - 18:01 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Japon en plus grand -> Arts et Traditions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom