Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Tanabata Matsuri

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Japon en plus grand -> Arts et Traditions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ashilian94
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2012
Messages: 742
Localisation: là où on ne me voit pas

MessagePosté le: Mar 30 Juin - 11:13 (2015)    Sujet du message: Tanabata Matsuri Répondre en citant

Tanabata Matsuri 
 

 
Cette version de l'histoire a été racontée par un membre du groupe facebookk : Japon: Apprentissage langue culture et civilisation: http://www.facebook.com/groups/nihon.france/859527794115476/?comment_id=859577227443866&notif_t=group_comment_reply



Il existe énormément de versions concernant l’origine de cette fête ; je vais vous raconter celle qui est la moins connue et si vous voulez connaître les autres versions, vous pourrez toujours regarder sur internet.




**La légende de Tanabata**


Il y a très longtemps, une jeune déesse nommée Orihime, descendit sur Terre pour prendre un bain dans une rivière. Non loin de là, vivait un jeune-homme du nom de Hikoboshi qui rentrait chez lui après une dure journée de travail dans les champs. Arrivé près de la rivière Hikoboshi découvrit une chose merveilleuse ! (Non ce n’était pas déesse qui l’émerveilla) Près de ce lac, il découvrit les plus beaux vêtements qui lui eût été de voir. Il désirait tellement ces vêtements qu’il décida de les prendre en faisant attention à ne pas se faire voir et les mit dans son panier en osiers. Alors qu’il s’apprêtait à partir la déesse lui dit :
- « Excusez-moi… »
Hikoboshi sursauta et répondit : « Quoi ? est-ce que quelqu’un m’a appelé ? »
- « Oui, c’est moi ! Pouvez-vous me rendre ma robe en plumes (d’oiseau) ? Je vis dans les Cieux et je suis juste descendue dans cette rivière pour prendre un bain. Sans ma robe, je ne pourrai pas y retourner. »
La belle déesse avait les larmes aux yeux mais Hikoboshi feint de ne rien savoir et répondit :
- « Une robe en plumes ? Je ne sais rien à propos de cela. »


Privée de sa robe, Orihime fût obligée de rester sur Terre et elle décida de vivre avec le jeune-homme.
Orihime se maria avec Hikoboshi et ils vécurent heureux. Un jour cependant, alors que Hikoboshi travaillait dans les Champs, la déesse retrouva sa robe en plumes cachée dans le grenier.
- « Je le savais ! Je savais que c’était lui qui l’avait caché. » dit elle en revêtant la robe.
Ce soir-là, quand le jeune-homme rentra, il fût surpris de voir Orihime portant la robe de plume et l’attendant sur le pas de la porte. Orihime s’envola peu à peu pour les Cieux et cria à Hikoboshi :
- « Si tu m’aimes tisse un millier de paires de sandales en paille et enterre les sous un bambou. Si tu fais ça, nous nous reverrons assurément. Je t’en prie, fais-le, je t’attendrais. »
Bientôt elle s’envola si haut que Hikoboshi ne la vit plus.


Dès le jour suivant il se mit au travail ; il tressa des sandales jours et nuits. Quand il eût finit, il prit soin de les enterrer autour d’un bambou comme Orihime lui avait dit. A peine les sandales enterrées, le bambou commença à pousser… pousser… de plus en plus vers le ciel. Hikoboshi monta sur l’arbre et commença à grimper de plus en plus haut jusqu’à ce qu’il atteignit presque les Cieux. Cependant, Hikoboshi voulait tellement revoir Orihime qu’il se dépêcha et ne tressa que 999 paires. L’arbre arrêta de grandir à un cheveux des Cieux et Hikoboshi ne pouvait donc pas les toucher.
- « Orihime ! Orihime ! » Cria-t-il
- « Oh c’est toi ! » dit Orihime en tendant ses bras vers Hikoboshi et en le tirant au dessus des nuages. Vous imaginez la joie qu’ils ressentirent de pouvoir être à nouveau réunis.
Cependant le père de Orihime n’approuvait pas cette union. En effet, depuis qu’ils étaient ensemble, elle négligeait sa tâche qui était de tisser des vêtements pour les autres Dieux. (Pour se faire, elle utilisait une machine appelée Tanabata). Alors le père donna un travail à Hikoboshi en espérant le rendre malheureux.
- « Tu garderas le champs de melon pendant trois jours et trois nuits » dit-il au jeune-homme.


Alors Hikoboshi alla s’installer dans le champs pour accomplir sa tâche. Mais en regardant tous ces beaux melons, il commença à avoir soif et la condition était qu’il ne touche à aucun des fruits car une chose terrible se produirait s’il avait le malheur de le faire. Au troisième jour, il ne pût se retenir et attrapa un melon ; au moment où il l’ouvrit, de l’eau jaillit du fruit à tel point qu’une immense rivière se forma.
- « Mon amour ! Orihime ! »


 

En un instant, les amoureux étaient séparés par cette gigantesque rivière. Le temps passa et d’un bout à l’autre de la rivière leur chagrin était immense.
Le père de Orihime fût touché par la tristesse de sa fille, alors il les autorisa à se rejoindre une fois par an le 7e jour du 7e mois de l’année. 


 

La légende dit qu’ils finirent par se transformer en étoiles ; Orihime devint Véga et Hikoboshi Altair. La rivière qui les sépare s’appelle de nos jours la Voie Lactée.


 

Et vous savez quoi ? Chaque année, le 7 juillet ces deux étoiles se font face ; Véga est en haut et Altair en bas. On dit alors que pendant cette nuit, les deux amants se retrouvent.



 

_________________
On ne regarde pas un coeur on ne le touche pas, on l'écoute chanter le bonheur qui le met en déroute.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Mar 30 Juin - 11:13 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le Japon en plus grand -> Arts et Traditions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom